Partager cette page :

Estimation de pires temps d'exécution (WCET - Worst-Case Execution Times)

le 1 octobre 2013

de 15h30 à 17h00

ENS Rennes Salle du conseil
Plan d'accès

Intervention de Isabelle Puaut (Université Rennes 1 / IRISA). Séminaire du département Informatique et télécommunications.

Les systèmes temps-réel strict nécessitent de respecter leurs contraintes de temps dans tous les scéarios d'exécution, y compris le pire. Ainsi, les méthodes de vérification d'ordonnançabilité se basent sur la connaissance du pire temps d'exécution de chaque tâche du systèmes. Cette présentation dresse un état de l'art de l'existant en terme de méthodes d'estimation de pires-temps d'exécution (en anglais WCET, pour Worst-Case Execution Times). Après une brève une présentation des défis liés à l'estimation des WCET et une classification des grandes familles de techniques d'estimation (statiques, dynamiques) d'estimation des WCET, nous nous concentrerons sur les méthodes d'estimation opérant par analyse statique des programmes. Les principales phases de l'obtention des WCET (analyse du flot de contrôle, analyse de bas-niveau, calcul des WCET) sont distinguées. Nous insisterons tout particulièrement sur l'analyse dite de bas-niveau (niveau matériel) car les éléments matériels d'amélioration des performances tels que les caches ou l'exécution pipelinée nécessitent le développement de méthodes d'analyse adaptées. L'exposé se conclura par une étude des voies de recherche actuellement explorées par la communauté WCET.
Thématique(s)
Formation, Recherche - Valorisation
Contact
François Schwarzentruber

Mise à jour le 9 septembre 2019